Thème

Dictionnaire

Breendonk

Le fort de Breendonk, construit en 1906 est situé le long de l'ancienne route Bruxelles – Anvers. Il faisait partie d’une ceinture de défense d’Anvers, entre les forts voisins de Liezele à l’ouest et Waelhem à l’est. Bombardé lors de la première guerre mondiale, le fort se transforma en un camp de concentration lors de la seconde. Les premiers prisonniers arrivèrent au fort le 20 septembre 1940. Le "Auffangslager " (camp d’accueil) de Breendonk verra passer au moins 3.532 détenus jusqu'en septembre 1944.  Près de 300 personnes y trouveront la mort.

Les prisonniers du camp furent au départ des petits délinquants et des personnes transgressants les mesures antijuives imposées par les nazis. Ensuite, furent détenus de nombreux prisonniers politiques et des résistants. En 1942, une salle de torture appelée le "Bunker" fut créée pour interroger les prisonniers politiques.

Le fort fut définitivement évacué le 30 août 1944 et les prisonniers transférés dans d’autres camps.