Thème

Dictionnaire

Bologne (réforme de)

La Réforme de Bologne à été mise en place pour harmoniser les études supérieures au niveau européen. Elle est appliquée dans les hautes écoles et les universités des pays membres de l'Union européenne. Grâce à cette réforme, les étudiants européens peuvent plus facilement passer d'une université ou d'une école supérieure à une autre. Elle permet également aux diplômés de chercher plus facilement un emploi des un pays européens. Pour ce faire, les programmes et les titres des cours, les systèmes d'enseignement et la charge de travail des étudiants ont été harmonisés.

Auparavant, un universitaire étudiait en moyenne pendant 4 ans (2 années de candidatures et 2 années de licences); en école supérieure, le cycle d'études était de 3 ans (sauf pour les « écoles supérieures de type universitaire » qui sont en 4 ans) équivalant à un graduat. Depuis l'année académique 2004-2005 (année d'application de la réforme de Bologne en Belgique), le parcours d'études comporte un premier cycle de 3 ans, le baccalauréat et un second cycle facultatif de 2 ans, la maîtrise (master).

La réforme de Bologne est caractérisée par l'harmonisation des programmes. Cela signifie que  chaque année correspond à un nombre total de points ou « crédits ECTS ». Chaque cours pèse un certain poids en ECTS correspondant à la charge de travaille nécessaire à fournir par l'étudiant. En additionnant les crédits, on doit aboutir à un total de 60 ECTS pour une année. Un baccalauréat équivaut donc à 180 ECTS et un master à 120 ECTS.