Thème

Dictionnaire

Baas (parti politique)

Vient du mot ba'ath (on l'écrit aussi baas), qui signifie "renaissance" en arabe.

Le parti Baas ou Ba'ath a été fondé dans les années 1940 à Damas, capitale de la Syrie, par Michel Aflak, un chrétien orthodoxe, et Salah-al-Din Bitar, un musulman sunnite. Le parti ba'athiste considère l'ensemble du monde arabe comme une unité qu'il s'agit de renforcer. Au début, il s'agissait d'un parti panarabiste, c'est-à-dire qui souhaitait réunir tous les peuples de langue arabe dans un seul Etat. De sensibilité laïque, il reconnaît cependant le rôle important de l'islam, mais seulement sur le plan culturel.

Le Ba'ath a rapidement pris une orientation socialiste, mais sans aller jusqu'à accepter la lutte des classes et en restant extrêmement opposé aux communistes. Il est à l'origine des deux coups d'Etat de 1963 et de 1968, qui l'ont installé au pouvoir en Syrie, puis en Irak. Ces deux branches nationales du Ba'ath ont néanmoins été plus souvent ennemies qu'alliées, malgré leur discours en faveur de l'unité arabe.